Une ressourcerie, c'est quoi ?

 
Le terme « ressourcerie » est une marque déposée en France1 par le Réseau français des ressourceries. Elles sont peu connues, car les ressourceries n'ont pas le droit de faire de publicité (pour ne pas être accusées de faire une sorte de concurrence déloyale aux produits neufs homologues). En contrepartie, ils ne sont pas assujettis à la TVA2.

Le Réseau français des ressourceries est un réseau professionnel qui regroupe les ressourceries de France. Créée le , cette association loi de 1901 résulte de l’ambition commune de plusieurs structures (associations, régies de collectivités territoriales, coopératives…), spécialistes du réemploi et de la réutilisation des objets, de créer un groupement professionnel3,4.

Le réseau national permet d'assurer le suivi des activités de ses adhérents et d'organiser une traçabilité qui est publiée tous les ans dans l'Observatoire national des ressourceries. Ces données permettent de promouvoir la mise en place de ressourceries sur le territoire et de quantifier leur impact en France.
D'après le Réseau des ressourceries, une ressourcerie a quatre fonctions :


Les ressourceries doivent également adhérer à la charte du réseau national, qui promeut trois grands principes :


Et quelle est la différence avec une recyclerie ?


Le terme « recyclerie » est employé de façon générique. La recyclerie est un centre qui a pour vocation de récupérer, valoriser et/ou réparer, en vue de la revente au grand public, des produits d’occasion ou des produits usagés (ayant le statut de déchets). Ils feront l’objet d’une opération de contrôle, de nettoyage ou de réparation (préparation en vue de la réutilisation) afin de retrouver leur statut de produits.


Source : ademe

Une ressourcerie et une recyclerie, c'est pareil ?


Une recyclerie permet de donner une nouvelle vie à des objets obsolètes ou qualifiés de "déchets", par leur réemploi ou leur réutilisation. La recyclerie collecte, valorise, trie et achemine certains objets vers les filières de recyclage adaptées avec l'aide de partenaire industriels spécialisés.

En cela, oui, une recyclerie est semblable à la ressourcerie. Mais si leurs activités de récupération-revente restent semblables, aujourd'hui, la Ressourcerie Intercommunale de Dolus se détache grâce à son gestionnaire : l'Association O.C.E.A.N. qui est acteur reconnu de l'Économie Sociale et Solidaire.
Ainsi, si la Ressourcerie travaille avant tout à la réduction des déchets, elle permet par le biais de ses activités, de favoriser l'aide au retour à l'emploi, de développer la cohésion sociale et ainsi, apporter des réponses aux besoins socio-économiques du territoire.

La Ressourcerie garde néanmoins pour mission principale de contribuer à la réduction des déchets qui deviennent coûteux pour la collectivité locale oléronaise et qui sont sources de pollution pour l'environnement. Différents modes de collecte de ces "déchets" existent :

  • les apports volontaires des usagers, directement auprès de la Ressourcerie
  • la collecte dite de « détournement » sur les trois déchèteries de l’Île d’Oléron
  • des enlèvements sur rendez-vous auprès des professionnels et au domicile des particuliers
  • des apports d’invendus par les commerçants, grandes surfaces et autres magasins
 
Soutenue par la Communauté de Communes de l'Île d'Oléron, les acteurs économiques engagés et volontaires (commerçants, particuliers, etc), la Ressourcerie met également en place des activités de sensibilisation :

  • lors d’ateliers participatifs et d’événements grand public
  • Lors de manifestations nationales (SEDD, SERD, etc) et de manifestations locales (Repair'Cafés, Nocturnes, etc)
  • avec des présentations et/ou animations auprès des scolaires ou des prescripteurs à l'emploi et les partenaires sociaux, montrant l'utilité d'une telle structure et les emplois qui y ont cours

La Ressourcerie, c'est donc une déchèterie ?


Non ! La ressourcerie ne remplace pas la déchèterie, ce n'est pas sa vocation. En revanche, elle lui est complémentaire.

Grâce à une délégation de service public, la Ressourcerie Intercommunale récupère sur les trois déchèteries de l'Île d'Oléron, des objets et matériaux valorisables, leur offrant ainsi une deuxième vie en trouvant un nouvel acquéreur,  soit après une remise en état (nettoyage, réparation, etc), soit après démantèlement pour obtenir des pièces détachées.

Au final, il existe une réduction conséquente des volumes de déchets qui finissent normalement à l’enfouissement ou à l’incinération. Cela impacte bien évidemment les coûts pour la collectivité qui sont réduits eux aussi.

C'est aussi par ce que nous ne sommes pas une déchèterie que nous refusons les objets destinés au rebut lorsque les particuliers nous les apportent.
©2021 Association O.C.E.A.N. / La Ressourcerie

Rechercher